Henri Girard
Auteur de romans et de nouvelles

Blog-à-brac

Pourquoi « Blog-à-brac » ?

L’envie me vient parfois d’écrire sur tout et n’importe quoi. Sur ce que je fais, sur ce que je vois, sur ce que j’aime, sur ce que je pense… Ce peut être un éloge, un grognement, une réflexion (qui vaut ce qu’elle vaut), une annonce, une fugue aléatoire, une virée en Absurdie, etc.

Mais comment nommer ce tiroir dans lequel s’entassent ces textes hétéroclites, cet inventaire à la Prévert ? J’ai pensé à bazar, fourre-tout, souk, débarras, grenier…

Mais, pour appropriés qu’ils soient, ces mots manquent de… et de… d’un brin de folie, quoi !

Et puis  le nom de Gotlib qui émerge… associé à Rubrique-à-brac. Et puis l’idée d’un hommage, celle d’un clin d’œil…

Pile-poil je vous dis !

Le rabatteur : nouveau vautour de l’édition à compte d’auteur

Le rabatteur : nouveau vautour de l’édition à compte d’auteur

Samedi dernier, en milieu d’après-midi, j’étais en train de ne rien faire, avachi sur mon canapé devant un match de rugby qui ne me passionnait pas plus que ça. Le téléphone sonne. Je regarde le numéro qui s’affiche. Connais pas. Bien envie de ne pas décrocher. Je...

Je n’aime pas la bouillie pour chat !

Je n’aime pas la bouillie pour chat !

À l’origine, je vous l’avoue, je projetais d’écrire un petit mot en liaison avec les arts plastiques. Et c’est alors que je m’aperçus que j’ignorais ce que recouvrait cet ensemble de disciplines. Mea culpa, mea culpa, mea maxima culpa… En bon béotien et en toute...

La tirade du pet (« inspirée » de la tirade du nez, de Cyrano)

La tirade du pet (« inspirée » de la tirade du nez, de Cyrano)

Une bonne parodie, même d'un goût douteux, c'est un vrai travail ! Il faut rester au plus près du texte, de la ponctuation, respecter les alexandrins, les rimes... (...) Ah ! Non ! C’est un peu court jeune homme On pouvait dire… Oh ! Dieu !… bien des choses en somme…...

Adieu, Gégé de Pomponne

Adieu, Gégé de Pomponne

Nous en avions souvent parlé, avec Gérard, de cette mauvaise compagne que François Nourissier, dans son livre Prince des berlingots, avait baptisée avec dérision Miss P., baronne de Parkinson. Gérard Rabiller, que nombre d’entre nous surnommaient affectueusement Gégé...

« Solidarité : j’écris ton nom. »

« Solidarité : j’écris ton nom. »

Il y a un peu plus de cinquante ans, mai 68. Ils enfantèrent dans la couleur, celle du ciel de mai 68, d'un des plus jolis mots de la langue française : solidarité. Qui sont-ils ceux-là qui, cinquante ans plus tard, affirment que leur meilleur souvenir, celui qui...

Rencontre avec un poème écrit il y a cinquante ans…

Rencontre avec un poème écrit il y a cinquante ans…

Je viens de retrouver ce poème sans titre que j'ai écrit il y a 50 ans. Sans réfléchir, me fiant au sonorités des mots, à leur connexion spontanée, à leur tempo en alexandrins plus qu'à leur sens, avec, au fond de moi, une épouvantable désespérance et une profonde...

Les leçons de la nostalgie

Les leçons de la nostalgie

Il m'arrive parfois de faire trempette dans ma nostalgie. Est-ce pour m'y complaire ou pour m'y ressourcer, ou les deux à la fois ? Je suis tombé sur ce texte de Marie Bernard Goepfert, philosophe, et, ma foi, sa lecture m'a permis d'y voir un peu plus clair. "À une...

Ce qui est cocasse ne mériterait-il pas d’être vrai ?

Ce qui est cocasse ne mériterait-il pas d’être vrai ?

D’où vient l’expression « passer un savon » ? Puisque je suis Henri le troubadour et que mon talent consiste à vous divertir, je voudrais vous conter l’historiette qui suit. Elle montre bien comme les femmes sont vives et comment des jeunes et curieux jouvenceaux...